LA FORMATION


Forme et durée :
21 heures sur 3 journées consécutives.
Public concerné :
Personnes pratiquant le tatouage, le perçage ou le maquillage permanent.
Objectif :
Répondre aux obligations du Décret du 19 février 2008 et l’arrêté du 12 décembre 2008 sur la
formation des personnes pratiquant ces techniques.
Formateurs :
 Cadre de Sante, filière infirmière
 Infirmier titulaire d'un diplôme universitaire en hygiène hospitalière.
 Infirmier titulaire d'un diplôme universitaire en stérilisation hospitalière.
 Infirmier de bloc opératoire.
Présentation :
Cette formation répond aux obligations réglementaires apparues en 2008, obligeant toute personne
pratiquant les techniques de tatouage, de perçage ou de maquillage permanent à valider une
formation en hygiène d’une durée minimale de 3 jours.
En effet, bien que non soignants, ces professionnels exposent leurs clients et eux-mêmes à des
risques infectieux du même ordre que les professionnels soignants (infirmières, médecins, chirurgiens,
laborantins…), en raison notamment de l’effraction cutanée réalisée lors de ces interventions.
Conditions de délivrance de l’attestation :
Pour obtenir l’attestation de formation le stagiaire est tenu :
 d’être présent à l’enseignement de l’ensemble des unités de la formation
 d’avoir un comportement adapté aux mises en situation
 de valider l’acquis de connaissances au travers d’un questionnaire soumis au stagiaire en fin
de formation

Jour 1 : Module théorique

UNITE 1
 Rappel et analyse des réglementations relatives au tatouage et au perçage corporel et des
normes concernant les encres de tatouage et les bijoux de perçage, conformément à la
règlementation.
 Code de la santé publique : Livre III, Titre Ier, Section 1, articles R1311-1 à R1311-5.
 Décret n°2008-149 du 19 février 2008
 Décret du 3 mars 2008
 Arrêté du 29 octobre 2008
 Arrêté du 3 décembre 2008. Information préalable à la mise en œuvre des techniques de
tatouage par effraction cutanée, de maquillage permanent, de perçage corporel.
 Arrêté du 12 décembre 2008
 Arrêté du 23 décembre 2008
 Arrêté du 11 mars 2009. Les encres de tatouage et pigments. Perçage corporel : bijoux
UNITE 2
 Généralités d'anatomie et de physiologie de la peau, notamment la cicatrisation et les facteurs
de risques.
 Mécanismes de douleurs, de saignement, d'infection, de cicatrisation de la peau.
 Mesure de l'impact psychologique du geste sur la personne.
UNITE 3
 Règles d'hygiène et les précautions à prendre, “Précautions standard”.
 Flores microbiennes de la peau et du sang.
 Précautions standard appliquées à la pratique professionnelle : le lavage des mains simple,
antiseptique, la friction avec une solution hydroalcoolique, le port de gants, la tenue
vestimentaire, les lunettes, les gants, l'évacuation des objets tranchants et piquants
 Grandes familles d'antiseptiques, indications, contre-indications, conservation, associations.
 Préparation et organisation du plan de travail local du site de l’acte : sourcils, lèvres, aréoles
(esthétique), peau (tatouage-piercing), soin de bouche (piercing), toilette génitale (tatouagepiercing)
 Désinfectants, bionettoyage des locaux et des dispositifs médicaux, spectres d'action,
modalités d'utilisation
UNITE 4
 Généralités sur les grands risques allergiques et les infections.
 Mécanismes de l'infection, Modes de transmissions
 Mise en œuvre des mesures de prévention dans la réalisation des actes de tatouage par
effraction cutanée et perçage corporel, y compris de maquillage permanent.
 Agents infectieux, notamment responsables des complications infectieuses liées aux techniques
de tatouage avec effraction cutanée et de perçage corporel, y compris de maquillage
permanent.
 Mécanismes de l'infection, facteurs de risques.
 Modes de transmissions.
 Précautions et contre-indications liées à la réalisation de l'acte

Jour 2 : Module théorique
UNITE 5
 Stérilisation et désinfection
 Procédures de désinfection et de stérilisation
 Mise en œuvre dans la pratique professionnelle.
 Désinfection du matériel réutilisable thermosensible.
 Définition de la stérilisation, les grandes étapes, y compris le conditionnement et la
maintenance des dispositifs médicaux
 Traçabilité des procédures et des dispositifs.
 Niveau d’exigence requis en fonction de l’acte
 Les produits de maquillage permanent, de tatouage, de perçage, conditionnement (individuel,
multidoses, kit…)
 Stérilité des produits (date de péremption, intégrité de l’emballage, conditions de stockage)
UNITE 6
 Règles de protection du travailleur et notamment contre les accidents infectieux par
transmission sanguine
 Obligations et recommandations vaccinales
 Risques professionnels liés aux techniques de tatouage par effraction cutanée et de perçage
corporel, y compris de maquillage permanent
 Conduites à mettre en œuvre en cas de risque d'exposition virale (AEV)
 Autres risques dans le domaine de la santé publique et mesures à prendre (cas de toux,
éternuements, expectorations...)
UNITE 7
 Elimination des déchets
 Législation des déchets pour mise en œuvre de la filière, DAOM, DASRI
 Tri des déchets
Jour 3 : Module pratique
UNITE 8
Le module pratique sera organisé sous forme d’ateliers pratiques, de mises en situations et de
simulations professionnelles. Le formateur observera et renseignera une fiche d’évaluation individuelle
pour chaque stagiaire.
 Espaces de travail et produits utilisés (choix des produits à partir d’une liste)
 Connaissance et utilisation des détergents et des désinfectants.
 Espaces de travail salle technique, salle de nettoyage et de désinfection à identifier sur plan
fourni par le formateur
 Procédures de bionettoyage et de désinfection des locaux
 Construction d’une fiche de traçabilité des étapes de désinfection et de stérilisation.
 Traçabilité du nettoyage des locaux.
UNITE 9
 Mises en situations :
 Préparer une table de travail et l'organiser
 Réaliser l’hygiène des mains par friction hydro alcoolique
 Choisir les gants adaptés aux gestes à réaliser
 Mettre en place des gants stériles et non stériles
 Utiliser des gants stériles
 Sortir le matériel nécessaire et le prépare sur la table
 Vérifier et ouvre des blisters stériles
 Utiliser un champ stérile
 Simuler une préparation cutanée locale
 Trier les déchets selon la technique et le matériel utilisé
 Utiliser la filière d’évacuation DAOM ; DASRSi

 

vous souhaitez participer à une de ces formations, vous pouvez nous retourner votre fiche d'inscription ou nous contacter directement par téléphone (06.11.62.10.79) ou en nous laissant un message (rubrique "Contact")